mercredi 5 juillet 2017

DES MENACES

Parmi ces bruits politiciens qui envacarment notre pays, il en est un de particulièrement désagréable.

C’est le ton menaçant que les différents présidents ont tendance à user et abuser dans leurs discours au détour de slogans puérils et autres citations infantilisées. 

Aussi bien en direction de leurs militants qu’en direction de leurs compatriotes… 

La menace ne sert d'arme qu'aux menacés, toutefois.

Si les citoyens savent toujours comment leur rabattre le caquet,  par contre la situation est beaucoup plus préoccupante pour les militants.

Cela dénote un manque de respect et de considération du chef frisant la condescendance à l'égard de son camarade et dans le même temps un sentiment de serviabilité jusqu'à perdre sa dignité au militant vis à vis de son responsable politique.

Un tableau hypocrite et renversant ! 


La reforme de cet état de fait est le premier chantier pour une démocratie majeure.