lundi 16 octobre 2017

LE BONHOMME COMIQUE....


Le bonhomme président a annoncé que les intellectuels divertissent le Sénégal !

C’est triste d’en faire le constat car il avoue par la même occasion toute son incompétence qui culmine dans ses pitoyables gesticulations pour s’approprier les réalisations de son prédécesseur, Maitre Wade ainsi son endettement tous azimuts pour payer sa basse-cour politicienne surpeuplée.

Il oublie juste qu’être intellectuel, c’est juste penser. Si un homme ne pense pas, il n’est fait de rien !

Mais faut-il nous attarder aux ornières de ses saillies scabreuses ? Que non, bien évidemment parce que la neige parle à la blancheur un langage que le riz ignore…

Et quand bien même, il ne devrait jamais dauber le divertissement que l’homme africain a rigoureusement dompté pour en faire un levier culturel multi-usages. La Bible, le Coran ont été acquis par les chants, n’est ce pas ?
les intellectuels doivent être fort aise, ils divertissent alors que Maky Sall fait rire !

dimanche 15 octobre 2017

CANCER : INATTENTION ET NEGLIGENCE

Au Sénégal, on dépiste 10 cas de cancer chaque jour Dieu que fait. 

Cela veut dire qu’il faut multiplier ce nombre par trois, au moins, si l’on prend en compte l’étendue des déserts médicaux et de la pauvreté des populations. 

Ainsi nous aboutissons au chiffre faramineux de 10 000 patients par année.

Le hic est que la thérapeutique du cancer n’existe plus pour ne pas dire qu’elle est incomplète. 

Tant et si bien que le bonhomme président devrait il songer à introduire une loi d’urgence pour interdire de tomber malade du cancer. 

Car on ne saurait y échapper…. Et pour cause, la permanence des soins n’est pas garantie.

Par exemple le seul appareil de cobaltothérapie, au demeurant désuet et dangereux selon les normes actuelles, est en panne. 

C’est le signe d’une chaleureuse insouciance dont le limogeage de l’ancienne ministre de la Sante ne circonscrit guère les conséquences caustiques.


Le bonhomme président est le seul responsable. Coupable de négligence et d'inattention !

Il ne saurait guère se prévaloir de son ignorance au regard des privilèges époustouflants dont ils bénéficient des sénégalais pour gouverner et qui feraient pâlir d’envie l’Emir du Qatar himself !

samedi 14 octobre 2017

LA FLAMME DU SAVOIR...

Le lancement a Dakar par Michaelle Jean de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (Ifef) est de très bon augure.

C’est un jalon important dans la reconquête du savoir de la part de l’espace francophone.

Les universités américaines et chinoises principalement et dans une seconde mesure celles anglaises et japonaises avaient fini de faire de la promotion du savoir leur exclusivité.

Sur fond de razzias sans retenue, elles ont recruté des identités remarquables de l’intelligentsia francophone et attiré d’autant étudiants et entrepreneurs du monde entier.


Le chemin est long car il faudra plus que cette institution pour balancer puis renverser la tendance. Mais ne faisons pas la fine bouche !